L'ILE du MODELISTE

Construction d'un chalutier bois de A à Z LE KIFANLO 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Construction d'un chalutier bois de A à Z LE KIFANLO 

Message par Papylolo le Sam 11 Nov - 18:10

En préambule
j'ai  l'aimable autorisation de Daniel S le vendéen de poster son sujet « Construction d'un chalutier bois de A à Z LE KIFANLO » sur notre forum .je lui réitère mes remerciements au nom de l'île du modéliste.


Bonjour !
Ce post s'adresse à un débutant qui aurait besoin de conseils pour faire quelque chose qui flotte sans vouloir faire un modèle d'arsenal!
La taille du texte et des photos est importante aussi la mise en page est serrée. je suis pas rédacteur et que ça reste quelque chose de simple et à la portée se tous...
Ces photos sont de chez moi dans l'atelier et dans mon salon (pour la chaleur) donc c'est pas des vues de pros mais c'est mon taf !

PageN°1 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Construction d'une maquette. Le modélisme naval ! C'est vieux comme le monde... Je ne ferai pas l'histoire mais de tout temps les hommes ont cherché à naviguer sur quelques embarcations aussi rustiques que pratiques !Mais revenons à notre époque...Pour commencer, la règle de base c'est de ne pas vouloir faire trop gros ni trop compliqué !Choisir un modèle de chalutier par exemple, simple et sans prétention !
Aussi je vais vous présenter comment commencer, avec des explications suivant l'image :J'ai pris un chalutier ancien des Sables d'Olonne... Il a un "cul rond" mais c'est plus simple à faire avec un tableau arrière !
Il faut, après l'obtention du plan, bien le regarder et s'imprégner de l'aspect du bateau...
Perso, je passe plus de temps à réfléchir qu'à travailler, et lorsque vous avez bien l'ensemble dans la tête, vous pouvez à ce moment-là seulement commencer le travail !
L'outillage...
Ne croyez pas que vous aurez besoin de beaucoup de matériel, loin de là ! Voilà avec quoi j'ai commencé : 1 réglet de 40 cm en acier, un cutter, un petit marteau, des limes plates rondes, triangulaires, une perceuse, des forets de petites tailles (de 0.8 à 6 mm de diamètre), bref un assortiment, des petites pinces plates, rondes à becs fins, des serre-joints petits mais en nombres suffisant, des pinces à linge (piquez ça à Madame... ), de la colle vinylique blanche (extérieure), de l'araldite lente, colle à 2 composants (pas obligatoire), des épingles de couturière à têtes triangulaires par boite de 500...
Comme bois :
Des lattes de bordé en samba ou peuplier de 10X3 mm ; pour le chantier lui même, un plateau d'agglo de 16 ou 19 mm pour qu'il soit bien plat (plus grand que votre futur bateau) ; des baguettes carrées de 10x10 mm (magasin de bricolage) pour le clouage des couples (voir les photos)...
La quille, que vous aurez tracé sur du bois, sera faite dans du CTP de 10 mm ou du samba ou peuplier.
Pour mémoire que votre navire fasse 1 m ou 1 m 50 ou même 0 m 70, la quille je la fais toujours avec le même bois... Vous pouvez la faire en 2 ou 3 morceaux, en faisant des coupes en escalier pour avoir le plus de surface possible pour le collage.>
Sur le plan, vous pouvez photocopier vos couples ou, comme moi, décalquer avec un papier calque le dessin des couples et les recopier avec un carbone... mais ce n'est plus dans l'air du temps !!!
Tracez toujours la ligne de flottaison, ligne de référence pour avoir la tonture exacte du pont (tonture = courbure dans le sens de la longueur du navire) à faire avec méticulosité, car si vous faites des bêtises, bonjour par la suite !
Vous allongerez les fausses jambettes (regardez bien les photos ) en vous servant de la ligne de flottaison de manière à ce que, au couple le plus haut (c'est toujours l'avant), vous ayez au moins 15 mm d'espace entre le chantier et la première lisse de bordé. Donc calculez la longueur en fonction du couple le plus haut...
Clouez ensuite sur les carré de 10 X 10 mm, coupés à la demande, ensuite équerrez les couples avant collage et marquez au crayon le milieu du couple sur le carré de 10 X 10 mm pour avoir un bateau centré bien dans ses lignes.
C'est une phase importante... Sur le chantier, il est souhaitable de placer une feuille de papier pour éviter les coulures de colle pour pouvoir par la suite vous resservir de la planche.
Tracer au centre une ligne droite dans la longueur qui sera votre ligne de référence pour l'alignement de vos futurs couples ; ensuite plier délicatement votre plan sur cette ligne pour marquer l'emplacement exact des couples. Le découpages des couples se fait avec une scie à chantourner ou comme moi, en serrant à l'envers une scie sauteuse dans un étau et ça marche très bien !Soyez là le plus méticuleux possible donc prenez votre temps.
Pour évider l'intérieur des couples, faire un trou avec la perceuse et ensuite passer la lame de scie à travers le trou et découper en laissant au moins 1 cm minimum suivant le tracé extérieur...
IMPORTANT : vous aurez au préalable enlevé 3 mm sur vos couples car les plans sont souvent indiqués bordés compris.
Attention, sans cela, votre bateau aura environ 6 mm de plus que sur le plan car, au final, ce serait dommage de faire des choses fausses !
Il faut aussi, vu la courbure de l'étrave, légèrement "casser" l'angle droit du bord extérieur des 3 ou 4 couples de l'avant en ponçant avec une cale pour que la baguette soit bien collée à plat sur le couple et pas sur un angle droit, ce ne serait pas solide et pas conforme !
Une fois vos couples prêts, clouez les fausses jambettes sur les tasseaux de 10 x 10 mm. Placez-les sur le plan de travail, en alignant bien les lignes pour le centrage et l'équerrage et clouez les couples sur le chantier. Ensuite posez la quille qui devrait sans trop de difficulté se placer correctement mais ne la collez pas de suite... Ce n'est pas fini !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Perçage de l'étambot.
Ma méthode depuis + de 20 ans (j'ai appris comme ça !) est la suivante : je perce le trou du passage de l'étambot (tube de l'hélice ) à 6 mm. Attention car vous n'avez que peu de marge de manœuvre : 2 mm seulement de chaque côté. Laissez dépasser de 5 mm environ en dehors de la coque (extérieur) ; pour l'intérieur, à vous de voir la longueur dont vous aurez besoin pour la pose de la motorisation (courroie ou cardan).

Une autre méthode pour la pose du tube est possible...Après avoir fabriqué la quille, sciez au niveau du tube et encollez entre les 2 morceaux le tube coupé à la longueur que vous aurez creusé pour le tube. Laisser sécher... En collant de chaque coté une petite planchette de renfort si c'est possible...
Profitez-en pour percer le tube de la jaumière (gouvernail) ; vérifiez plutôt 2 fois qu'une pour pas faire d'erreur. PRENDRE son temps !
Méthode pour faire un arbre d'hélice :
Prendre un tube diam. 6 mm ; ensuite couper 2 bouts de tube diam. 5 mm sur 30 mm pour chaque bout ; coller à la cyano : vous aurez un tube d'hélice pour un axe de 4 mm.
Au montage définitif, bourrez de graisse avec l'axe d'hélice. Ca y est, vous êtes paré pour 10 ans... (vous placerez l'axe et l'hélice en dernier !!!)
Voilà en photo c'est mieux qu'un long discours ! Le chantier ...Après pose des couples, la "quille en l'air " donne déjà une idée du navire.
Ca fait plaisir mais il est temps de passer aux choses sérieuses.Photos 1 (o6)Photo 2 (09) La pose du bordé se fera en posant 1 latte par côté en alternance au début, sinon votre bateau va se vriller joyeusement et après il sera impossible de le redresser. C'est TRES important...
Coller et piquer avec des aiguilles de couturière à chaque couple avec une petit pince plate... Bien enduire de colle le champ de la baguette à chaque pose de la suivante. C'est IMPORTANT et sur le couple aussi, je me sers beaucoup de serre-joints (voir photos)...

Photo 3 (o8)Après avoir posé 2 ou 3 lattes de chaque coté il faut affiner les virures avec un petit rabot pour avoir autant de lattes à l'avant que sur le milieu ou à l'arrière... sinon vous allez avoir des gros problèmes pour finir... les lattes étant droites et non "brochetées" (voir dictionnaire sur le brochetage...)
Voilà en cours de montage ! Une coque c'est pas difficile à faire, mais il faut être rigoureux sur son ouvrage... N'allez pas trop vite si vous cassez une latte recommencez... En cas de difficulté pour faire tenir les lattes sur la quille à l'avant, placez 2 petits tasseaux de bois sur la hauteur de la quille après avoir biseauté l'extrémité du bordé pour avoir une surface de collage plus importante ! Vous renforcerez par l'intérieur par la suite, une fois la coque retournée ! (Je ne mets jamais de bloc à l'avant).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Photo 4
Enfin la coque se termine. Vous pouvez admirer le travail avec satisfaction.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Photo 5
Avant de l'enlever du chantier commencez le ponçage en gros et si vous avez bien travaillé, le travail sera assez vite fait mais si vous avez fait des bêtises, c'est là que ça se paie... Profitez de ce qu'il est encore fixé pour boucher à la pate à bois les plus grosses imperfections surtout près de la quille (virure de galbord)... Vous comprendrez pourquoi en le faisant !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Photo 6

Une fois dégrossi, passez un bouche pore, du G4 qui sera toujours passé avant autre produit , c'est moderne (moi je passe du vernis dilué), en plusieurs couches en ponçant légèrement entre chacune...
Après ça, donc plusieurs jours ont passé... Peindre en blanc (clair) une peinture d'apprêt... Aie aie !!! les trous, les bosses, vous verrez tous les défauts comme un nez dans la figure... Il ne vous reste plus qu'à poncer pour déglacer le plus possible.
Ensuite, achetez du sintofer fin de carrossier (pub gratos) et enduisez avec parcimonie les trous et au boulot : poncez, enduisez, poncer, enduisez, poncez... etc. en faisant des petits rajouts de mastic jusqu'à la PERPECTION si non enduisez poncez... Je sais, c'est long...
Commencez avec du grain assez gros et ensuite de plus en plus fin... A vous de voir !Construisez un BER (berceau) provisoire (préférable )... ou définitif. Soyez un peu original ...

Votre maquette ressemble à un navire pas à un chapeau de lampe ou alors il y a une grosse erreur !!! Le pont sera en CTP de 3 mm si vous en trouvez, ou en 2 mm ou en 1,5 mm au choix de chacun. Découpez avant la pose des ouvertures à l'emplacement des cales, roof, ou passage de la jaumière (gouvernail) ; poser des hiloires (ou surbaut) en lattes de bordé dans les chutes (pas de gaspillage !) pour empêcher l'eau de pénétrer dans votre beau navire tout neuf !
Commencez la pose des jambettes (voir votre plan pour la dimension) avant de poser le pavois que vous ferez en lattes si possible, si votre bateau est en bois d'origine, sinon en CTP de 0.10 mm ou 0.15 mm après séchage... Des jours ont passé ! Les préceintes seront mises à la place indiquée comme sur le plan ! Servez-vous des pinces à linge de Madame (voir les photos)...

Page N°2 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après la pose du pont, des jambettes, des lisses, la coque est enfin pratiquement terminée. Il faut à ce moment-là tracer la ligne de flottaison... Voilà ma méthode, simple vous allez voir !!
Avec une équerre en plastique ou autre, un crayon à papier que vous ferez tenir avec de la bande adhésive style carrosserie (vous en aurez besoin pour la peinture) vous prendrez la cote sur le plan et ferez le tour en vérifiant bien si c'est identique au plan, une belle ligne bien franche et nette !
Pour la peinture, je commence toujours par les œuvres vives (ce qui est dans l'eau !!) en rouge carène ou vert ou... comme vous le sentez... Je me sers moi de peinture primaire du commerce, vous aurez le choix entre pinceau ou aérographe mais comme vous êtes débutant pas de complications ! 2 couches seront nécessaires minimum mais attendez le séchage complet entre chaque (minimum 24 ou 48 h) ; en cas de coulure, poncez la coulure avec du grain fin, au moins du 600... Si ce n'est pas parfait, une couche supplémentaire ne sera pas de trop !
Ensuite enlever la bande adhésive et en recoller une autre sur la belle peinture des œuvres vives... à condition que la peinture soit TRES sèche... Peignez votre œuvres mortes (partie immergée du navire ), idem pour le nombre de couches (2 ou 3) les premières seront toujours diluées pour pas empatter et surtout imprégner le bois...
Soignez bien ce travail car si c'est mal fait la maquette aura une triste mine... Allez voir un vieux modéliste qui vous donnera de bons conseils ! La peinture, c'est une "cuisine" avec beaucoup de recettes : je ne les citerai pas toutes...


Photo 8 : coque peinte.
La qualité de l'aspect sera suivant la finition que vous aurez donnée... Si votre maquette est d'un bateau bois, il est bon que l'on "sente" le bois... Si au contraire c'est un navire en "fer" là il faut alors bien plus lui donner un aspect acier donc plus de finition voir du "glaçage" : rien ne ressemble plus à l'acier que le métal... Se souvenir de ça au moment de faire le treuil ou les mâts. La cabine... en CTP le plus fin possible se rappeler de l'échelle et multiplier l'épaisseur par l'échelle : vous verrez qu'une cabine n'est pas faite en bois de 60 mm... Ne riez pas !!!

Photo 10♠️ 11 : la cabine en construction...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Photo 12 et 13:

La cabine peinte et aménagée.:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

le capot moteur... avant la peinture

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les mâts seront tirés dans du rondin du commerce que vous affinerez en serrant dans la perceuse le mât et avec du papier de verre vous "tournez" jusqu’à un bon résultat : attention ça chauffe les mains...
Si c'est en "fer", des tubes alus seront emboîtés (6 et 5 et 4 mm suivant le cas) et collés à la cyano (super glu).

Photo 13

Le treuil : voilà avant peinture, les "poupées" (grosses poulies) de chaque coté peuvent être faites en bois dur tourné dans la perceuse avec une lime comme pour un tour à bois, amusez-vous à faire comme le vrai si vous pouvez avoir des photos (c'est l'idéal) les treuils du commerce ne sont souvent pas adaptés à l'échelle ou au modèle du bateau... et c'est plus gratifiant à mes yeux de le faire sois même.

Photo 14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le même après peinture... Ca a un peu plus de "gueule" !!!


Photo 15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le petit accastillage : emprunter au petit frère dans sa caisse à jouets des petites pièces que vous embellirez comme la photo, ça apporte un charme aux maquettes, à condition bien évidemment que ce soit à l'échelle et conforme au modèle.

Photo 15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Photo 16

Les panneaux de chaluts avec les funes (câbles du chalut)... Il manque le filet et l'odeur des poissons ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Photo 17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Photo 18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voilà le navire... immatriculé, avec les décorations qui lui vont bien...
Terminé et prêt pour la pêche ..

Photo 19

Après bien du labeur, le voilà dans toute sa splendeur. A ce stade-là, vous pourrez savourer votre œuvre... C'est le plus beau de tous bien entendu... et la consécration : enfin dans l'eau... N'est-il pas fait pour ça ???

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Papylolo le Dim 12 Nov - 13:13, édité 1 fois

_________________
Il n'y a pas de vent favorable pour celui qui ne connaît pas son port de destination.
Sénèque - Philosophe

le blog de mon club : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Papylolo
Admin

Messages : 410
Date d'inscription : 29/09/2017
Age : 52
Localisation : MACAU 33 Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un chalutier bois de A à Z LE KIFANLO 

Message par apruz le Sam 11 Nov - 18:19

Pour l'avoir vu chez Daniel avec l'@mi Lolo je peux vous dire que c'est une belle bête .....du travail d’orfèvre et tout fait main....

Merci Daniel....

_________________
clin
@+
   Christian

"Si on n'est pas censé grignoter la nuit ; @lors à quoi sert la lumière dans le frigo...."
avatar
apruz
modérateur

Messages : 243
Date d'inscription : 29/09/2017
Age : 59
Localisation : Lucé sous Ballon 107 habitants

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un chalutier bois de A à Z LE KIFANLO 

Message par gendan le Sam 11 Nov - 23:19

MAGNIFIQUE !!   v v

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
gendan
membre

Messages : 562
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 64
Localisation : Creuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un chalutier bois de A à Z LE KIFANLO 

Message par Serge le Sam 11 Nov - 23:22

merci lolo super

_________________
Amités

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Serge
Admin

Messages : 832
Date d'inscription : 26/09/2017
Age : 60
Localisation : loire/ La Fouillouse

http://serge-forumactif-com.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un chalutier bois de A à Z LE KIFANLO 

Message par stesal le Dim 12 Nov - 4:38

Superbe excellent

_________________
Stéphane Smile
avatar
stesal
membre

Messages : 91
Date d'inscription : 11/10/2017
Age : 45
Localisation : Drummondville, Qc.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un chalutier bois de A à Z LE KIFANLO 

Message par Papylolo le Dim 12 Nov - 11:51

Serge a écrit:merci lolo super
Salut Sergio
c'est surtout Daniel qu'il faut remercier moi je n'ai fais que de demander la permission et comme il est pour le partage de notre passion ca tombait très bien
@mitié lolo

_________________
Il n'y a pas de vent favorable pour celui qui ne connaît pas son port de destination.
Sénèque - Philosophe

le blog de mon club : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Papylolo
Admin

Messages : 410
Date d'inscription : 29/09/2017
Age : 52
Localisation : MACAU 33 Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un chalutier bois de A à Z LE KIFANLO 

Message par Serge le Dim 12 Nov - 12:44

le merci était pour avoir fait la manip non mais tu crois pas que ....non mais..... rires rires

c'est évident que c'est à Daniel que l'on doit dire merci pour le partage (c'est fait en direct à Daniel)

_________________
Amités

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Serge
Admin

Messages : 832
Date d'inscription : 26/09/2017
Age : 60
Localisation : loire/ La Fouillouse

http://serge-forumactif-com.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un chalutier bois de A à Z LE KIFANLO 

Message par Nicolas42 le Dim 12 Nov - 20:31

Merci Lolo de nous  avoir permis de profiter de ce pas à pas.
excellent

_________________
Amicalement,
Nicolas

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Nicolas42
membre

Messages : 138
Date d'inscription : 28/10/2017
Age : 59
Localisation : Sury le Comtal (42)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un chalutier bois de A à Z LE KIFANLO 

Message par Jimans le Dim 12 Nov - 21:03

Merci Lolo, et merci Daniel,

J'ai lu ce pas à pas avec grande attention. Très clair et instructif.

Et là où je suis 1000% d'accord avec toi Lolo c'est quand tu écris :

"Perso, je passe plus de temps à réfléchir qu'à travailler, et lorsque vous avez bien l'ensemble dans la tête, vous pouvez à ce moment-là seulement commencer le travail !"

Quelquefois je me surprend à avoir passé un bon 1/4h et même plus à réfléchir  scratch scratch scratch devant ma maquette et les plans ... ça fait partie du plaisir pour moi  cheers

_________________
Amitiés



Jean-Marc
__________________________________
"... Sauve qui peut, le vin et le pastis d'abord
Chacun sa bonbonne et courage" - Georges BRASSENS
avatar
Jimans
Admin

Messages : 286
Date d'inscription : 30/09/2017
Age : 50
Localisation : Sète (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un chalutier bois de A à Z LE KIFANLO 

Message par gendan le Dim 12 Nov - 21:11

Je suis tout à fait d'accord avec toi Jean-Marc, mais seulement, moi quand je réfléchis trop, après, je n'ose plus commencer l'ouvrage car je me dis, je vais me planter.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
gendan
membre

Messages : 562
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 64
Localisation : Creuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction d'un chalutier bois de A à Z LE KIFANLO 

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum